Aller au menu principal
Aller à la recherce
Aller au contenu principal

Éditions du 26 octobre

Catalogue Général

«La Glèbe»
Paul Adam

Paul Adam (1862-1920) est très représentatif de la littérature fin-de-siècle, qui balançait entre naturalisme, décadentisme, symbolisme, occultisme : autant de courants auxquels il s’essaya, en imposant la singularité d’une écriture et d’un style. Pendant un quart de siècle, sa production fut prodigieuse : romans, contes, nouvelles, essais, articles, pièces de théâtre, où alternent études de mœurs, sensualité, politique, économie, utopie, antiquité.

18,50

«La Glèbe» de Paul Adam.

Découvrir

«Les Hantises»
Édouard Dujardin

Dandy impeccable et mondain, revuiste fécond, La Revue wagnérienne, La Revue indépendante, Les Cahiers Idéalistes, où se concentrèrent les débats esthétiques de l’époque, wagnérisme, symbolisme, vers-librisme…, Edouard Dujardin (1861–1949) est surtout connu pour Les Lauriers sont coupés, roman où il essaya de formaliser le monologue intérieur. Il est aussi l’auteur de contes, de pièces de théâtre et de travaux d’exégèse.

21,50

«Les Hantises» de Édouard Dujardin.

Découvrir

«M. de Burghraeve, homme considérable»
Hector Fleischmann

Né à Saint-Nicolas en Belgique, Hector Fleischmann (1882-1914) est surtout connu pour ses travaux d’histoire consacrés à la Révolution et l’Empire. Admirateur de Verlaine, influencé par la Décadence, il publia des recueils de vers, fonda un mouvement poétique, le Somptuarisme, créa La Revue verlainienne. Il est aussi l’auteur de plusieurs romans, d’un pamphlet contre Jean Lorrain (Le Massacre d’une amazone) et d’une continuation de Sherlock Holmes (Le Rival de Sherlock Holmès).

21,50

«M. de Burghraeve, homme considérable» de Hector Fleischmann présentation de Jean de Palacio.

Découvrir

«Le Peuple du Pôle»
Charles Derennes

Né à Villeneuve-sur-Lot, dans une famille d’enseignants, Charles Derennes (1882-1930) passe en Sorbonne une licence de lettres. À Paris, il fréquente les salons littéraires et collabore à divers journaux. Il publie plusieurs recueils de vers, des romans et, notamment, une trilogie sur la vie des animaux, Le Bestiaire sentimental. Bien qu’amateur de fantastique et auteur d’un article sur H.G. Wells (Wells et le peuple Marsien), Le Peuple du Pôle n’en reste pas moins à part dans sa production.

20,50

«Le Peuple du Pôle» de Charles Derennes.

Découvrir