Aller au contenu principal

« Les Hantises »
Edouard Dujardin
(Broché)

«Les Hantises» de Edouard Dujardin.

Présentation de ce livre consultée 261 fois.
Téléchargez la couverture


Paru en 1886, Les Hantises, recueil de contes, a tout le brillant, tout le vaporeux et le fantomatique, d’une certaine littérature fin-de-siècle. Ce pourrait être même un précipité d’imaginaire décadent : occultisme, nervosisme, dandysme, déliquescence, obsessions, hallucinations, esthétique suppliciaire, s’y mêlent et étincellent… À quoi s’ajoute, comme dans des contes de Poe, une manière de logique froide, où la raison, poussée dans ses ultimes retranchements, confine, paradoxalement, à l’irrationnel et au fantastique — à la hantise en effet.

Dandy impeccable et mondain, revuiste fécond, La Revue wagnérienne, La Revue indépendante, Les Cahiers Idéalistes, où se concentrèrent les débats esthétiques de l’époque, wagnérisme, symbolisme, vers-librisme…, Edouard Dujardin (1861–1949) est surtout connu pour Les Lauriers sont coupés, roman où il essaya de formaliser le monologue intérieur. Il est aussi l’auteur de contes, de pièces de théâtre et de travaux d’exégèse.

Également dans notre catalogue :

 

« Le Peuple du Pôle »
de Charles Derennes

Né à Villeneuve-sur-Lot, dans une famille d’enseignants, Charles Derennes (1882-1930) passe en Sorbonne une licence de lettres. À Paris, il fréquente les salons littéraires et collabore à divers journaux. Il publie plusieurs recueils de vers, des romans et, notamment, une trilogie sur la vie des animaux, Le Bestiaire sentimental. Bien qu’amateur de fantastique et auteur d’un article sur H.G. Wells (Wells et le peuple Marsien), Le Peuple du Pôle n’en reste pas moins à part dans sa production.