Aller au menu principal
Aller au contenu principal

Éditions du 26 octobre

«Le Poison des pierreries»
Camille Mauclair
(Broché)

«Le Poison des pierreries» Camille Mauclair.

This book seen 901 times.

Download this cover


CimmĂ©rion, barbare et belliqueux, et Sparyanthis, philosophe, Ă©rudit, esthĂšte, sont frĂšres et princes, unis dans leurs diffĂ©rences, rĂ©gnant sur le palais-citadelle d’Etisie. Alilat, ramenĂ©e de la guerre, princesse de race royale, les subjuguera, hantera leurs rĂȘves, poussera au meurtre, par ses magies et charmes.
Si la trame passionnelle et l’affrontement entre deux frĂšres renvoient aux sources classiques de la tragĂ©die, le cadre ressortit assurĂ©ment Ă  l’esthĂ©tique d’un orient et d’une antiquitĂ© dĂ©cadents. Confin tant gĂ©ographique que temporel, l’Étisie, par son double Ă©loignement, impose d’autant ses raffinements, ses ors, ses soieries, son Ă©rotisme ; tandis que confin littĂ©raire — pays de nulle part — s’y dĂ©ploient avantageusement les sortilĂšges : pratique de la thĂ©urgie et de l’oniromancie, apparitions, Ă©trange abĂźme sis au sein mĂȘme du palais, au profond duquel se reflĂšte «l’eau brĂ»lante de l’enfer»…

PoĂšte (Sonatines d’automne, Le Sang parle), auteur de nouvelles, de contes, de romans (Couronne de clartĂ©, L’Orient vierge, Les Clefs d’or, Le Soleil des morts, Les DanaĂŻdes…), reconnu par MallarmĂ© comme un de ses fils spirituels, Camille Mauclair (1872-1945) fut un des Ă©crivains les plus brillants de sa gĂ©nĂ©ration. Cofondateur du ThĂ©Ăątre de L’ƒuvre avec LugnĂ©-Poe, il participa Ă  la crĂ©ation de PellĂ©as et MĂ©lisande de Maeterlinck. Par la suite, il se consacra au rĂ©cit de voyage et Ă  des essais sur l’art, la peinture, la musique. En 1922, il publie un livre de souvenirs et de tĂ©moignages sur le mouvement symboliste : Servitude et grandeur littĂ©raires.

 

Also in our catalog:

«Un CaractÚre»
de LĂ©on Hennique
présentation de Marie-France de Palacio

Autour de Zola, avec Henry CĂ©ard, Joris-Karl Huysmans, Guy de Maupassant, LĂ©on Hennique (1850-1935) fut un des importants de l’aventure naturaliste. Il collabora aux SoirĂ©es de MĂ©dan. Il Ă©crivit des romans, La DĂ©vouĂ©e, Elisabeth Couronneau, Les Hauts