Aller au menu principal
Aller à la recherce
Aller au contenu principal

Éditions du 26 octobre

«Ce bon M. de Véragues»
Maurice Maindron

(Broché)

 
«Ce bon M. de Véragues» de Maurice Maindron.

Présentation de ce livre consultée 653 fois.

Téléchargez la couverture


1569. Les guerres de Religion ensanglantent le royaume. M. de Véragues, à la tête d’un parti de huguenots, mais ne croyant ni à Dieu ni à diable, avec ses lansquenets, ses bandes, ses mercenaires, désole les campagnes, pille les villages, pour le seul plaisir de la violence et du meurtre. Dans le camp catholique sont M. de Puymonceaux, Madame de la Mauvissière, Madeleine… S’ensuivent combats, sièges, escarmouches, évasions, et ce qu’il faut de coups de théâtre, de passions, de tragiques dilemmes. Tous les invariants du roman d’aventures historiques s’y rencontrent, mais à la manière de Maurice Maindron – avec grand style, luxueusement et brutalement, et montrant tout le brillant du 16e siècle, un peu comme si Huysmans et Agrippa d’Aubigné écrivaient ensemble.

Explorateur, historien, entomologiste éminent, fourbisseur d’armes, Maurice Maindron (1857-1911) est l’auteur d’ouvrages de vulgarisation scientifique, de relations de voyages et de romans historiques et d’aventures exotiques, Dans l’Inde du Sud, Le Tournoi de Vauplassans, Saint-Cendre, Blancador l’Avantageux, La Gardienne de l’idole noire

 

Également dans notre catalogue :

«Un Caractère»
de Léon Hennique
présentation de Marie-France de Palacio

Autour de Zola, avec Henry Céard, Joris-Karl Huysmans, Guy de Maupassant, Léon Hennique (1850-1935) fut un des importants de l’aventure naturaliste. Il collabora aux Soirées de Médan. Il écrivit des romans, La Dévouée, Elisabeth Couronneau, Les Hauts Faits de M. de Ponthau…, des nouvelles, des pantomimes. Tenté par le paranormal, il fit des expériences de télépathie.